La Vie d’Après

8 Flares 8 Flares ×

Ce billet pourrait être à propos d’un film, d’une série, ou même d’un roman car ce thème « La Vie d’Après », c’est un peu la grande question commune à toute l’humanité.

L’idée n’est pas ici de rentrer dans un débat de croyance mais de vous faire découvrir un nouveau service Internet qui permet de sauvegarder et de planifier l’envoi de photos, vidéos, sons, documents et messages à ses proches et relations après son décès.

Il y aura des personnes pour, d’autres contre, ici encore les opinions divergeront mais ce n’est pas l’objet. Restons informatif !

laviedapres
Ce site a deux objectifs :

– Assurer la transmission de sa culture, ses souvenirs, ses pensées et ses documents de valeur.
– Léguer à ses proches l’identité numérique que chacun laisse derrière soi. (Profil Facebook, Viadeo, Linkedin, comptes e-mails, blogs…)

En effet, conçu comme une interface de gestion en ligne, ce site transmet aux destinataires après le décès des accès sécurisés à un espace spécialement conçu pour la réception et la lecture des messages et des données.

Pourquoi je vous en parle ? Bon j’avoue, je connais le créateur … mais si je n’avais pas été touchée par sa démarche je ne lui aurais pas fait écho. La mort, l’après, c’est un sujet, osons le dire : tabou ! Beaucoup de gens qui restent après avoir vécu la disparition d’un proche n’ont pas tous les éléments pour vivre leur deuil correctement. C’est déjà difficile à vivre quand c’est la nature qui vous rappelle, alors si ce n’est pas elle, je n’ose pas l’imaginer (et je touche du bois).

Laisser une trace derrière soit lorsqu’on avait le temps de le prévoir ça se faisait bien avant Internet : une lettre, une boîte à souvenirs, des cassettes vidéos, un rendez-vous chez le notaire … Mais il faut avouer que ce n’était pas évident.

Pour moi ce site a deux points forts : il permet à tous le monde de préparer son éventuel décès et de modifier comme bon lui semble ce qu’il souhaite laisser, mais il permet surtout de dédramatiser cette démarche (vous pouvez la faire en bonne santé !), et de démocratiser l’accès à « un héritage de souvenirs ».

Je ne sais pas si j’aurais aujourd’hui le courage de lire quelques choses d’un proche, ni même de « m’archiver » moi-même pour le moment, mais en tous cas je suis ravie d’en avoir aujourd’hui la possibilité.

8 Flares Twitter 0 Facebook 8 Google+ 0 Pin It Share 0 LinkedIn 0 8 Flares ×
5 Discussions on
“La Vie d’Après”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.